spacer
Patients
Types de lésions
  
 
A propos de nous
Patients
Structure articulaire normale   
Votre sport   
Types de lésions   
Lésions de l'épaule   
Lésions du coude   
Lésions du genou   
Lésions de la cheville   
Douleurs du dos   
Traitements   
Témoignages   
Études de cas   
Style de vie & Wellness   
Foire aux questions   
Glossaire   
Liens   


Accueil >> Patients >> Types de lésions >> Entorse



Types de lésions

Par Dr Dan Laptoiu, MD, Bucharest, Romania

L'entorse représente une distension ou déchirure légère des ligaments, qui servent à maintenir les articulations. Cette lésion se manifeste souvent par une importante douleur articulaire ainsi qu'une tuméfaction de la région atteinte, qui s'aggrave quelques heures après la survenue de la lésion. Les entorses surviennent le plus souvent au niveau de la cheville, du genou, des doigts, du poignet et de l'épaule.

Entorse de cheville
La lésion de la cheville la plus fréquente est l'entorse. Une entorse est une distension et un déchirement ligamentaire, conséquence fréquente d'un mouvement de torsion de la cheville vers l'intérieur. Il y a de nombreux ligaments qui stabilisent la cheville et ceux-ci peuvent être endommagés lorsque la cheville est forcée dans une position inhabituelle.

L'entorse la plus fréquente survient lorsque du poids est appliqué sur le pied, alors que celui-ci se trouve sur une surface inégale et qu'il "s'enroule" vers l'intérieur. Comme la plante du pied est tourné vers l'intérieur et que le pied est sous pression, les ligaments externes (latéraux) de la cheville sont mis sous tension. Beaucoup de patients mentionnent une sorte de claquement au moment de l'accident. S'ensuit alors une douleur et une tuméfaction sur la partie latérale de la cheville, provoquant une diminution importante de la fonction de cette articulation.

      

  

La partie la plus importante de la prise en charge initiale de la cheville est la suivante:

  • Immobilisation
  • Glace
  • Compression
  • Sur-élévation du pied

La plupart des problèmes résultant d'entorses sont dus au sang et à l'oedème sur et autour de la cheville. Le fait de minimaliser la tuméfaction de la cheville permet le guérissement plus rapide.

Immobilisation - pas de poids sur la cheville pendant les premières 24 heures après la lésion (peut-être plus longtemps, dépendant de la gravité de la lésion)

Glace - appliquer un sac à glace (se trouvent en pharmacie) sortant du congélateur, en l'enrobant dans une serviette, afin d'éviter des lésions de la peau liées au froid. Appliquer ce traitement de façon intermittante pendant les premières 24 heures.

Compression - un bandage adapté devrait être appliqué sur la cheville pour éviter l'accumulation d'oedème.

Sur-élévation du pied - le fait de surélever le pied permet de diminuer l'oedème, par effet de gravité (en maintenant le pied plus haut que la hanche (ou le coeur).

Pendant les premières 24 heures, il est important d'éviter les actions énumérées ci-dessous, celles-ci ayant pour effet d'augmenter la tuméfaction:

  • douches chaudes
  • frictions de chaleur
  • compresses chaudes
  • ingestion d'alcool

Il est important de se souvenir que des traitements anti-coagulants, en augmentant le temps de coagulation du sang, peuvent causer encore plus des saignements à l'intérieur de la cheville et peuvent donc causer l'aggravation de la tuméfaction.

Nécessité d'un traitement médical

En cas de déformation ou de fracture évidente de l'articulation, une prise en charge médicale doit être entreprise sans délai.

Dans tous les autres cas, il est recommandé d'appliquer les mesures énoncées ci-dessus, avant d'obtenir un avis médical quant au diagnostic et au traitement à entreprendre.

Le médecin évaluera la gravité des lésions au moyen de l'examen clinique et, selon son avis, d'un examen radiologique pour exclure la présence d'une fracture. Votre médecin vous donnera ensuite des conseils concernant la suite de votre traitement.

Dans certains cas, une fracture d'un des os de la jambe ou de la cheville peut malheureusement être associée à l'entorse. La douleur seule n'est pas obligatoirement le signe de la présence ou de l'absence d'une fracture. Les fractures se diagnostiquent à l'aide d'une radiographie.

Degrés de gravité des entorses de cheville

  • Degré I - distension et/ou déchirure minime du ligament sans laxité ligamentaire. Peu de tuméfaction et pas d'instabilité. C'est le type d'entorse le plus fréquent et le moins grave, si la lésion n'est pas négligée. Avec ce type de lésion, vous pouvez espérer être de retour à une certaine activité physique après 2 semaines.
  • Degré II - déchirure ligamentaire avec une certaine laxité. La cheville se tuméfie rapidement et un hématome apparaît. Un retour à une activité complète peut prendre 3 à 6 semaines avec ce type de lésion.
  • Degré III - déchirure complète du ligament atteint, laxité importante. Nécessite 8-12 semaines pour une guérison complète et une intervention chirurgicale de reconstruction du ligament atteint s'avère parfois nécessaire, pour éviter une instabilité secondaire.

Facteurs contribuant à la survenue d'une entorse:

  • lésion similaire antérieure
  • faibless musculaire (atrophie), manque d'exercice
  • chaussures inappropriées ou usées
  • surface irrégulière
  • surcharge pondérale

Traitement

Après les premiers 24 heures, le patient peut commencer à mettre partiellement son poids sur sa cheville, ceci en utilisant des béquilles. Le patient pourra progressivement mettre plus de poids sur sa cheville atteinte au cours des jours suivants, en fonction de la douleur ressentie. Le mouvement de déroulement du pied devrait être le plus normal possible. Une attelle de cheville peut s'avérer nécessaire pour protéger la cheville d'une autre lésion. Aussitôt que la douleur le permet, la cheville atteinte devrait être mobilisée.

LES EXERCICES DE MOBILISATION DE LA CHEVILLE SONT ESSENTIELS POUR RECUPERER COMPLETEMENT LA FONCTION DE LA CHEVILLE ATTEINTE!

Un exercice simple qui peut être effectué en cours de traitement est l'exercice de l'alphabet. Cet exercice n'implique pas de poids sur la cheville et consisted à "dessiner" virtuellement les lettres de l'alphabet à l'aide des orteils.

La plupart des entorses se soignent complètement en quelques semaines. Plus la lésion est sévère, plus elle prendra de temps à guérir. Parfois, il est nécessaire de continuer des exercices de réhabilitation pendant un à deux mois après l'accident. Des entorses de degré III sont habituellement traitées conservativement, mais peuvent parfois nécessiter une intervention chirurgicale.

en

Types de lésions
Facteurs de causalité   
Entorse   
Distension musculaire   
Contusion   
Luxation   


Plan du site
Contact
Notice Légale
Privacy Statement
© Stryker, 2019