spacer
Patients
Types de lésions
  
 
A propos de nous
Patients
Structure articulaire normale   
Votre sport   
Types de lésions   
Lésions de l'épaule   
Lésions du coude   
Lésions du genou   
Lésions de la cheville   
Douleurs du dos   
Traitements   
Témoignages   
Études de cas   
Style de vie & Wellness   
Foire aux questions   
Glossaire   
Liens   


Accueil >> Patients >> Types de lésions >> Facteurs de causalité



Types de lésions

Par le Dr Dan Laptoiu, MD, Bucharest, Romania

Facteurs de causalité

Age: il y a peu d'évidence permettant de suggérer que l'âge joue un rôle significatif sur les risques liés à la pratique d'un sport. Bien que la densité osseuse diminue avec l'âge, provoquant une diminution de la résistance générale de l'os à des impacts mécaniques, les adultes jeunes sont évidemment plus souvent impliqués dans des accidents liés aux sports que des personnes plus âgées. Ce fait peut être lié à la fréquence et à l'intensité de leurs activités sportives.

Morphologie corporelle: malgré le fait qu'une faible densité osseuse puisse être une des causes de fractures de stress, il y a peu d'évidence d'un risque accru de fracture chez des personnes présentant une densité osseuse diminuée, excepté chez les femmes. Aucune relation significative entre la taille du corps ou sa composition et le risque de fractures de stress n'a été démontrée.

Sexe: les femmes présentant une perturbation du cycle menstruel semblent présenter de plus grands risques de fractures liées à la pratique du sport. Les perturbations du cycle menstruel ont une plus grande prévalence chez les femmes athlètes que la population féminine générale. Ces perturbations incluent des ménarches retardées, l'anovulation, l'oligo- et l'aménorrhée. L'incidence de ces perturbations chez les femmes athlètes varient en fonction du sport pratiqué: 52% pour le ballet, 100% pour la gymnastique, 65% pour la course à pied, 31% pour la natation et 17% pour les sports d'équipe. Les fractures de stress surviennent plus fréquemment chez des femmes athlètes présentant de tels troubles, ceci avec un risque relatif 2 à 4 fois plus élevé en comparaison avec les hommes. Un abaissement du taux d'oestrogènes associé à de telles pathologies pourrait avoir un effet négatif sur la "qualité" de l'os et la rétention de calcium par l'os. Il y une évidence que les pillules contraceptives, qui apportent une source exogène d'oestrogènes, réduisent le risque de fractures de stress chez les coureurs.

Niveaux d'entraînement: les fractures de stress surviennent souvent à l'occasion d'une augmentation du niveau d'entraînement physique. Ce type de fractures survient le plus souvent chez des personnes qui ne sont pas en bonne condition physique. Les lésions de stress surviennent plus souvent en pratiquant la course à pied qu'en marchant normalement, car la charge de l'impact sur le squelette est bien plus importante (jusqu'à 6 fois plus). Des sports plus violents comme le basketball, le volleyball et la danse-ballet produisent des impacts encore plus importants, avec des risques accrus de fractures du tibia par exemple.

Mesures préventives permettant d'éviter les lésions liées à la pratique du sport

  • Préparation physique et conditionnement
  • Activité appropriée et niveau d'entraînement
  • Echauffement avant/stretching après la pratique du sport
  • Equipement approprié
  • Alterner des activités sportives différentes
en

Types de lésions
Facteurs de causalité   
Entorse   
Distension musculaire   
Contusion   
Luxation   


Plan du site
Contact
Notice Légale
Privacy Statement
© Stryker, 2019