spacer
Patients
Structure articulaire normale
  
 
A propos de nous
Patients
Structure articulaire normale   
Votre sport   
Types de lésions   
Lésions de l'épaule   
Lésions du coude   
Lésions du genou   
Lésions de la cheville   
Douleurs du dos   
Traitements   
Témoignages   
Études de cas   
Style de vie & Wellness   
Foire aux questions   
Glossaire   
Liens   


Accueil >> Patients >> Structure articulaire normale >> Articulations synoviales



Structure articulaire normale

Par Dr Dan Laptoiu, Bucarest, Roumanie

Articulations synoviales

Cinq catégories de tissus forment les articulations synoviales :

Le tissu osseux

L’os adjacent à une articulation est composé d’une structure ouverte spongieuse de collagène calcifié recouverte d’une coque externe solide. Juste en dessous du cartilage articulaire se trouve une lame osseuse sous-chondrale plus ou moins continue mais souvent très fine. L’os peut supporter des contraintes importantes tant qu’il est protégé par le cartilage articulaire qui assure une répartition harmonieuse des charges. Sans cartilage, l’os spongieux se détériore facilement. L’os est un tissu vivant qui se renouvelle perpétuellement sous l’effet des contraintes mécaniques.
Haut

Le tissu cartilagineux

  1. Cartilage hyalin
    Le cartilage hyalin est le tissu de croissance du squelette. Dans la plupart des articulations, chez l’adulte une fine couche de tissu subsiste comme surface d’appui. Le cartilage hyalin est un tissu non vascularisé. Il est composé de collagène de type II et de complexes moléculaires géants d’une protéoglycane appelée l’aggrécane. Le support de charge se situe en général sur de petites surfaces qui varient selon la position de l’articulation. Le cartilage ne s’use généralement pas malgré des décennies d’utilisation, sauf en cas d’anomalie de sa composition ou de la mécanique articulaire. Il peut se régénérer et le fait en marge des articulations lésées, comme partie intégrante des renflements ostéochondraux appelés ostéophytes, mais il ne se régénère que rarement sur la surface portante abîmée ; ainsi il ne peut pas complètement retrouver sa forme normale après une lésion.
  2. Fibrocartilage
    Le fibrocartilage est présent au niveau des disques intervertébraux mais aussi au niveau des disques, des ménisques ou des renflements de nombreuses articulations périphériques. Contrairement au cartilage hyalin, il ne contient ni collagène II ni molécule d’aggrécane et fusionne avec le tissu synovial fibreux. Il se régénère pour combler un vide par exemple en cas de réparation d’un défaut du cartilage du genou ; ses propriétés mécaniques sont inférieures à celles du cartilage hyalin.
    Haut

Synoviale

La synoviale est le nom donné au tissu mou tapissant les cavités articulaires, les gaines tendineuses et les bourses. Identique aux autres tissus conjonctifs d’enrobement, elle est faite d’un mélange de tissu graisseux, aréolaire et fibreux. La surface de la synoviale est perméable à l’eau, aux petites molécules et protéines, mais pas à l’acide hyaluronique, qui est la molécule qui rend le liquide synovial visqueux. Cela permet à la synoviale de contenir le liquide synovial dans la cavité. Sous la couche cellulaire de surface se trouve un fin réseau capillaire, qui joue un rôle important dans le développement de l’inflammation synoviale. La synoviale des articulations, des gaines tendineuses et des bourses a toujours la même structure.
Haut

Le liquide synovial

Le liquide synovial normal est clair, incolore et sensiblement épais et visqueux comme un blanc d’œuf. D’où le nom syn ovium (« avec des œufs »). Ses propriétés visqueuses et élastiques sont dues à l’acide hyaluronique, une longue chaîne de glucosaminoglycanes (des hydrates de carbone) dont la masse moléculaire est d’environ 1 million. Le liquide synovial est en réalité un tissu conjonctif liquide. Puisqu’il n’a pas de composants fibreux, l’eau et la substance fondamentale de l’acide hyaluronique se déplacent ensemble dans l’espace synovial, tandis que pour les autres tissus, l’eau circule et la substance fondamentale reste piégée. L’eau se diffuse à l’intérieur et à l’extérieur de la cavité synoviale plus facilement que l’acide hyaluronique. La quantité d’eau dans une articulation dépend de l’équilibre plasmatique passif entre les compartiments vasculaires et lymphatiques, comme pour tous les tissus conjonctifs fluides. La quantité d’eau augmente ou diminue en fonction de l’exercice ou du repos. L’eau peut pénétrer rapidement dans l’articulation au cours d’une inflammation mais une fois mélangée à l’acide hyaluronique, elle ne peut pas se retirer aussi vite à moins d’une rupture articulaire. Si les articulations sont étirées brusquement, même le fluide ne comble pas tout l’espace et la membrane peut claquer dans la vacuité formée, ce qui explique que certaines personnes « font craquer » l’articulation de leurs doigts.
Haut

Gaines tendineuses et bourses.

La synoviale de ces structures est identique à celle des articulations avec une surface de glissement anti-adhésive permettant des mouvements entre les différents plans tissulaires. La synoviale des gaines tendineuses entoure le tendon uniquement lorsque celui-ci passe dans un passage étroit ou sous un rétinaculum, comme dans la paume de la main, dans le poignet ou autour de la cheville. Partout ailleurs, le tendon repose sur un lit de tissu fibreux mou.Les bourses sont présentes sur des zones de frottement dans le tissu sous-cutané ou entre des tissus plus profonds comme des groupes musculaires et les fascia. La plupart des bourses se développent pendant la croissance mais des bourses nouvelles ou adventices peuvent se trouver sur des sites de frottement répété.

Ligaments et tendons

Les ligaments unissent les segments osseux. Leur élasticité est variable. Les tendons transmettent la puissance musculaire aux segments osseux et sont inélastiques Les capsules articulaires sont composées d’un maillage de ligaments et de tendons indépendants et mobiles associés aux fascia. Certaines articulations comme la sacroiliaque, sont en grande partie entourées de ligaments, d’autres, comme l’épaule, avec la coiffe des rotateurs, sont entourées de tendons. Les tendons peuvent aussi passer à travers les cavités articulaires comme par exemple le chef long du biceps.
Haut

en

Structure articulaire normale
Articulations synoviales   
Articulations fibreuses   


Plan du site
Contact
Notice Légale
Privacy Statement
© Stryker, 2019